HISTORIQUE - toujours plus vite !

Sur cette page, retrouvez l’histoire des records de vitesse à vélo...

 

 

 1899 - l’américain Charles Murphy atteint 101,7 km/h sur un plancher placé

entre les rails derrière un train !

 murphy1

 murphy2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

  

1er octobre 1924 - Le belge Leon Vanderstuyft atteint 107,7 km/h sur le vélodrome de Montlhéry, France, derrière une moto.

    

vanderstuyft3

 

   

 

19 octobre 1924 - Jean Brunier atteint 112,44 km/h sur le vélodrome de Montlhéry, derrière une moto. 

     

0504dc35d51b888a

 

 

 

 

1er octobre 1925 - Leon Vanderstuyft reprend son bien à 115,098 km/h sur le vélodrome de Montlhéry, derrière une moto.

 

 

   

 

21 octobre 1933 - A. Blanc-Garin atteint 128,205 km/h sur le vélodrome de Montlhéry, derrière une moto.  

 

 

 

 

  Mars 1937 - le français Georges Paillard roule à 137,4 km/h derrière une moto.

Le coureur est tracté jusqu'à une certaine vitesse avant de pouvoir accélérer en emmenant un énorme braquet.

    g paillard2g paillard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 avril 1937 -  Albert Marquet atteint 139,902 km/h à Los Angeles, derrière une voiture.

 

 

 

 

22 octobre 1938 - Alfred Letourneur atteint 147,058 km/h sur le vélodrome de Montlhéry, France, derrière une moto. 

 

 

 

veloletourneur

 

 

 

   

 

 

Sans titre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

17 mai 1941, il frappa les esprits en atteignant la vitesse fantastique de 175,257 Km/h à Bakersfield - Etats-Unis. Pour réussir cet exploit il utilisa l’abri d’une voiture au lieu des motos habituellement utilisées et un braquet de 114X12.

   

letourneur

 

 

 

  1961 -  Le Français José Meiffret atteint 186.538 km/h derrière une Mercedes 300SL spécialement carénée pour lui. Pour cette performance il utilisa un vélo de 20,4 kilos, avec un plateau de 130 dents touchant presque le sol.

 

j meiffret6 

 

 

19 juillet 1962 - Sur l'autoroute près de la ville allemande de Fribourg, José, à 49 ans, va mettre la barre encore plus haut en réussissant 204,778 km/h. C'est à ce jour le record du Monde, sans être tracté pour lancer du vélo.

 

j meiffret3

 

j meiffret4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

    

A partir des années 70, une nouvelle ère va débuter. Les exploits suivants, bien qu’ils soient validés, sont très différents de tous les champions précédents. Utilisant des braquets hors normes, ces nouveaux aventuriers ne prenaient pas la peine de lancer le vélo seul. Ils se sont fait tractés jusqu’à 150 km/h avant de commencer à pédaler …à vous de juger.

 

 

 

 25 août 1973 - Allan Abbott atteint 223,126 km/h

   

clip_image005.jpg

 

   

 

 

 

1985 -  John Howard atteint 245,077 km/h derrière une voiture, si l’on peut dire ainsi.

   

  j howard

 

 

 

 

152%20in%20tow

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 octobre 1995  - le hollandais Fred Rompelberg franchi la barre des 250.

Il est chronométré à 268,8 km/h.

 

 Rompelberg 

 

 

 

 

 

 

 VeloRompelberg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Record

 

 

     

 

Ces 3 exploits ont été réalisés sur le Lac salé de Bonneville (USA).

 

 

 


 

   

AUTRES :

 

23 août 1995  - Bruce Bursford qui sur un vélo appelé « the ultimate » réalisé par Lola le célèbre constructeur de F1, a réussi à atteindre la vitesse fabuleuse de 334,6 km/h. Ce record a été établi sur installation statique spéciale de type rouleaux (sur home trainer).

Cet engin magnifique, réalisé spécialement pour les tentatives de Bruce Bursford en céramique, Titanium et kevlar ne pesait que 4,9 kilos !

 

Bursford 

 

 

 

 

 

  ultimate

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

Dans les années 70, Jean-Claude Rude voulait donner à la France le record du monde de vitesse à vélo, détenu officiellement par le Français José Meiffret (204,778 km/h). Pour le réaliser, il utilisa un vélo dont le pédalier développait 27 mètres… Il disparu avant de pouvoir tenter le record, il aurait atteint 207 km/h à l’entrainement.

Sur cette photo, J.C Rude pose à coté de son pilote (le barbu), vous le reconnaissez ? 3 cacahuètes pour le vainqueur !

 

 

jean-claude-rude-pescarolo-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rude-pescarolo 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitesse et résistance de l'air

 

A forte vitesse la puissance que doit développer un cycliste est principalement liée à la résistance de l'air : à 40 km/h, aux alentours de 3/4 de la puissance est liée à son aérodynamisme et à 80 km/h, c'est 90% qui est liée à celui-ci.

Or cette puissance est proportionnelle à un coefficient de traînée aérodynamique SCx (de l'ordre de 0,2 m2 pour un coureur en position triathlète et de 0,4 m2 pour un cycliste en promenade). Ce coefficient est proche de 0 si le cycliste est protégé de l'air comme dans les records évoqués ci-dessus.