Toute la Saison 2010

Hiver 2010 : Speedman en préparation...

J'adore la neige,...mais là, je crois que nous avons notre dose pour l'hiver. Pas possible de faire le moindre essai sur route pour le moment. Ce n'est pas pour autant que j'ai joué la marmotte en hibernation. Habitué à une coupure en janvier, ce ne fut pas le cas cette année.
N'ayant pas d'échéance précise (cela va dépendre des réponses des sociétés d'autoroute), je ne pouvais que me tenir prêt. Début décembre, Coach Steph m'a pondu un programme : 3 à 4 entrainement/semaine, mais très varié : course à pied basée sur les changements d'allure - sortie vélo route d'environ 3h en vélocité - 1 séance musculation et 1 séance de home trainer, alternant vélocité (110 à 140 t/mn) et travail en force (53x11 à 60 t/mn). Nous sommes début mars, je vais stopper les footings pour le remplacer par un travail spécifique en vélo sur route.
A bientôt pour la suite.

28 mars - Une rencontre très importante...

Dans le cadre de ma préparation, j'ai souhaité réaliser une étude posturale afin de régler au plus juste ma position sur le vélo. J'ai rencontré un certain Robert Gauthier, très connu dans le monde de la petite reine et fondateur du Centre Médico sportif de Lyon. Il publie régulièrement des articles techniques dans des revues spécialisées. Celui-ci m'a  rapidement convaincu des bienfaits de cette étude.
Après la prise de quelques mesures et un logiciel spécifique, j'ai sous les yeux, une liste impressionnante de mesures. Prochaine étape, les réglages du bike avec précision.
Robert est un homme fantastique, riche d'une passion et d'une connaissance comme j'ai rarement rencontré. Reste à tout mettre en œuvre.

 

28 mars - Exclusivité : la Speed machine 2010

Encore quelques réglages, mais…le vélo  de vitesse est prêt pour cette nouvelle saison. Beaucoup de travail pour trouver le meilleur compromis entre efficacité et résistance extrême. L’avenir nous donnera raison ou pas…

 

568 NB

 

 

Cadre : CKT 568  /  Roues : Hutchinson RT1 monté en Tubeless Fusion 3  /  Pédalier : MG Tech / Données : GPS GARMIN 705

Développement maxi : 132 x 11

 

29 mars - Appel à la population !

Salut tous,
Pour cet objectif de record, il me faut réunir un minimum de logistique. Bien que j'accumule pas mal de démarches, il me reste un point très important à régler. Je fais appel à vos connaissances, votre entourage, vous amis et autres.
A ce jour, aucune marque automobile contactée n'a souhaité répondre positivement à nos sollicitations. Il n'est pas simple de pouvoir échanger avec la bonne personne, celle qui sera motivé par notre projet.
Je suis certains que l'un d'entre vous connait une personne au sein d'un groupe automobile, à qui je pourrais présenter mon objectif et mes besoins.
Véhicule recherché : type monospace
Si vous avez la moindre idée, contactez-moi par l'intermédiaire du blog, big Merci !

 

Lundi 5 avril, 7h... 3° premier essai

Que faire un lundi de Pâques, férié, la grasse mat ? Ce n’est pas trop mon truc, ni pour Stéphane d’ailleurs. Nous avons enfin ouvert le compteur des essais 2010.

Comme la météo semble se calmer, Nous décidons de réaliser un parcours, afin de valider plusieurs questions en suspens depuis le début de l’hiver, à savoir : les réglages du nouveau bike CKT 568, le comportement des nouvelles roues RT1, les différents réglages de position, le nouveau pédalier  « 129 dents », mais aussi et surtout, l’intercom entre pilote et biker.

Bien que nous ayons été surpris par des routes très humides dans certains secteurs, On peut dire que nous avons été récompensés. Le vélo se comporte très bien,  très stable et l’intercom est une révolution pour nous. La communication sera un atout très important cette saison.

2 sauts de chaines nous ont obligé à nous arrêter quelques secondes, mais rien de grave, juste des réglages d’alignement à corriger.

Je sais que certains n’attendent que les chiffres, alors sachez que j’ai parcouru 35 km derrière le véhicule à 51,4 de moyenne, avec une pointe à 110,3. Cadence moyenne : 45 t/mn

Lors de prochains essais, nous tenterons d’avoir une route sèche et d’augmenter distance et vitesse, tout en continuant à travailler notre coordination si importante.

Mais les problèmes majeurs sont toujours d’actualité : nous sommes toujours à la recherche d’un véhicule et d’un lieu pour cet été…A bon entendeur !

Avis de recherche : Renault Espace...V6  3.5 l

Prêt, location ou partenariat

 

 

Dimanche 18 avril, 7h00…124,5 km/h

Nouveau RDV avec Stephane pour une 2ème session. Cette fois-ci, nous avons prévu l’inverse du 5 avril, c’est-à-dire commencé par 2 runs en jouant la carte « vitesse », puis de travailler la synchro sur longue distance. Cette fois la route est sèche, un peu de vent latéral à surveiller, et aucun automobiliste. 

Les 2 runs se passent sans accro. 113 et 124,5 km (record avec la Punto !) Le vélo est toujours aussi stable. J’ai mieux maitrisé le gros développement. Bien que la voiture et la ligne droite vont nous limiter très rapidement, ce n’est pas le cas du développement du vélo : 124 km/h en 90x15, reste encore 4 pignons…

Ensuite, nous avons enchainé 20 km de faux-plat. Ce fut dur, volontairement dur. La production d’acide lactique a battu son plein ! Bon boulot de synchro avec le pilote.

Je vais bientôt obtenir des réponses des sociétés d’autoroute pour des futurs essais, mais toujours rien sur un éventuel véhicule adéquat.



Samedi 24 avril, 3 km pour un 130

 

A





7h, 3ème série de tests, et pas mal de nouveautés. A commencer par un nouveau véhicule prêté par Bernard : un Chrysler Voyager. Nouvelle route : nous tentons une ligne droite proche de la Centrale du Bugey dans l’Ain. Nous avons enquillé à 4 runs. L’abri derrière ce nouveau monospace se passe à merveille, tout comme la ligne droite d’ailleurs…seul bémol, elle est trop courte, seulement 3 km où nous pouvons réellement accélérer.

C

 

Mais le résultat parle de lui-même : 4 runs à 104, 120, 130, et 128 km/h. Pour une si courte distance, nous sommes ravis de notre entente sur l’accélération et notre synchronisation, très bon travail. Merci Steph !  

Toujours pour les fans des chiffres : 30 km à 79,51 de moyenne. Cadence moyenne : 68 t/mn. Vitesse max : 130 km/h.

 

 

D

 

Merci à Bernard qui nous a accompagnés dans le véhicule, à qui nous devons ces quelques clichés. Je vous laisse apprécier la distance exacte qui me sépare du véhicule à 130 km/h…

 

B

 

Mercredi 26 mai..Autoroute en vue !

Après pas mal de démarches administratives, des choses un peu plus concrètes se programment doucement.

1ère bonne nouvelle : le responsable de l’autoroute A75 nous a donné son accord pour des essais le vendredi 11 juin prochain,…ENFIN ! Bien que cette portion de l’A75 ne soit que 6,5 km, NOUS PRENONS !

Nous n’irons peut-être pas à 160, mais nous pourrons évoluer en lieu sécurit durant une journée.

Mais ces démarches sont longues et parfois pas vraiment récompensé. Pour preuve, 7 mois que je relançais les responsables de l’A65 entre Pau et Lagon. Ils semblaient intéressés par le projet, mais cette démarche fut conclue par une réponse négative après un énième rappel. 150 km de bitume tout neuf nous passait sous le nez et le sentiment que nous ne trouverons pas de lieu propice cette année.

Il me reste une cartouche dans la poche. Dès le lendemain, je contacte le responsable de l’A88, à Caen. L’éloignement de celle-ci ne m’avait pas convaincu d’espérer quelque chose de concret. Je me suis trompé. Le responsable est enchanté par le projet. Après quelques précisions géographiques, il m’indique que nous pourrions évoluer sur un secteur en construction de 20 km, le bonheur !

Si nous arrivons à réunir toute la logistique nécessaire à un tel déplacement (640 km), nous pourrions envisager des essais entre fin juillet et début aout. Mais je vous en reparlerai plus tard, je croise les doigts, les bras, les pieds pour que cela aboutisse...

Jeudi 28 mai, 155,3 km/h : Performance inattendue

Après 1 mois sans test, essentiellement pours des raisons météo, nous programmons une session. 2 soirs que nous repoussions ce test à cause d’un vent latéral trop violent, mais cette fois, calme plat…A nous de jouer.

Après 20 km à près de 80 de moyenne, histoire de reprendre les bonnes habitudes, nous décidons de pousser le bouchon et de travailler l’accélération du départ. Stéphane m’annonce les vitesses par Intercom. Mais au bout d’un moment, je me rends compte que je ne l’écoute plus, que je concentre sur mon pédalage, et que je le pousse à accélérer encore. Mais lors d’un changement de vitesses (du 14 au 13), ma chaine saute du plateau !

Pas d’affolement, nous décidons de stopper l’effort. Après constat et analyse du problème de chaine, Stéphane me demande : tu as regardé ton GPS ? et là, un moment de calme et de réflexion m’envahi : 155,3 km/h. Nous égalons notre Record de 2009…mais sur une Nationale !

Fier, j’ai le sentiment d’avoir poussé le bouchon au limite du raisonnable sur une route ouverte. Malgré tout, ceci nous réconforte dans notre travail et notre progression. D’ailleurs nous enchainons sur un 3ème run, qui se veut plus posé. A l’approche des 130 km/h, la chaine saute de nouveau. Nous avons regardé d’un peu plus près, la chaine est complètement détendue, autrement en fin de vie,…après seulement 400 km. La force se lancement doit agir de manière très excessive sur l’élasticité de celle-ci, d’où une usure prématurée.  Mais pas de souci, tout sera en ordre pour le prochain épisode.

Quand je pense que je n'ai toujours pas passé le 12 et 11...

5 juin, dernières répétitions...

Ce jour, nous profitons d'une excellente météo pour effectuer une dernière approche avant notre échéance du 11 juin prochain. La synchro est bonne, les problèmes techniques du vélo sont à priori résolus. A ce propos des problèmes de freinage m’ont obligé à changer de roues. Retour des Time Proto sur le bike, et certainement pour les essais sur autoroute.  Pour les puristes, ce matin, nous avons réalisé + de 27 km en 22’49, soit 72,2 km/h de moyenne, en seulement 90 x 15 ! Reste 4 pignons !

11 juin - A75, essais ratés…

Ca y est, nous y sommes. Après maintes démarches depuis plusieurs mois, j’ai obtenu l’autorisation d’accès au chantier de l’A75 à Béziers. Bien que nous ne soyons pas du tout sûr du potentiel du tracé, nous ne refusons pas. De +, la météo est assez moyenne. Par contre, nous avons un Espace 4 à notre disposition, gracieusement prêté par Mr Genin, directeur de Renault, à la Tour du Pin. n route pour une seconde autoroute à notre dispo.

DSC 0198-1

 

Run 1. Je comprends vite que la distance sera aussi à notre désavantage, 6 km seulement. Ensuite, l’enchainement des bosses est très compliqué à gérer. 134 km/h.

Run 2. Mon pilote Stéphane tente une stratégie : pas d’accélération dans les côtes, juste gérer, puis mettre la gomme en faux-plat descendant. L’essai n’est pas concluant, et je me retrouve en danseuse en côte, et surtout, dans l’impossibilité d’accélérer très fort. C’est possible en 53, pas en 90 dents, il faut de la distance, de l’inertie. Résultat : 149,2 km/h, mais en ayant vécu le run en zone rouge. Je suis complètement claqué.

 DSC 0147-1 

Run 3. Après une bonne récup, nous tentons en sens inverse, mais du coup, je démarre en côte, les jambes ne sont plus là. Il faut se rendre à l’évidence, nous n’irons pas à notre record aujourd’hui, le terrain n’est pas adapté : 138,8 km/h.

Pour conclure, il est 14h30, et la pluie fait son apparition, pour ne plus s’arrêter.

Durant le retour, nous avons 4h pour réfléchir à tout cela. Ce gout d’inachevé nous reste en travers. Mais les idées viennent rapidement. Si le temps et les cuissots le permettent, nous tenterons des essais samedi matin (le lendemain), sur notre Nationale habituelle…

 12 juin – RECORD PERSO PULVERISE !!!

Nous sommes rentrés bien fatigués de notre périple de la veille, et je remercie l’équipe de France de foot pour son piètre matche, j’ai pu bien m’endormir.

Dès 6h du mat’, je suis au téléphone avec Stéphane. Quelques mots suffisent à oublier la fatigue : « viens, la route est sèche ». Il a plu jusqu’à 23h30, je ne croyais qu’à moitié aux essais de ce matin là, et pourtant…

DSC 0095-1

 

Run 1 : comme je devais rendre l’Espace vers 10h, nous avions 2 bonnes heures devant nous. Le premier run nous a servi de repérage, observer si des flaques d’eau subsistaient. Tout est OK et les jambes ont bien récupérés : 124,8 km/h

Run 2 : Nous prenons des repères d’accélération, et tout se passe comme prévu, 148,1 km/h en bout de ligne droite.

Run 3 : nous voulons passer encore + vite, nous pouvons le faire, j’en suis persuadé. Seulement, après 200m d’élan, un automobiliste nous double, certainement qu’il s’imaginait pas roulé derrière un cycliste. Seulement, au bout d’1 km, nous revenons sur lui et je n’ai pas hésité à dire à Stéphane : « si personne en face, on se le fait ! » : 151,3 km/h.

Run 4 : il va falloir être patient, les véhicules commencent à rouler. Nous nous sommes fixés des points d’accélération encore plus importants, mais ce sera le prix pour faire tomber notre record.

Au bout de ¼ d’h, c’est le moment. Les jambes commencent à chauffer, mais peu importe, c’est le mental qui sera décisif. Hors de question de lâcher, Stéphane accélère de façon impeccable et

je le « pousse » sans arrêt. Nous sommes vite, je le sais. A l’annonce de la décélération, je n’ose regarder mon Garmin, par peur d’être déçu. Verdict : 164,9 km/h !!!

La joie est immense, nous venons de laver notre tentative infructueuse de la veille, c’est incroyable. Nous somme très content. Nous avons gérer 7 runs en 2 jours entre 130 et 165, super boulot, pratiquement 1 an jour pour jour avec notre 156 km/h sur l'A19.

De mon coté, le vélo se comporte très bien, il me reste encore 2 pignons à descendre… peut-être l’occasion sur la A88 fin juillet, je vous en reparlerai.

Garmin



 

11 juin - A75 - Run intégral à 150 km/h...

 

Dimanche 27 juin, INFOS

Pas de runs pour ce week-end. Par contre, les choses ont progressés du coté de Caen. Le responsable du chantier de l’A88 m’a donné son accord oral pour des tests les 30 et 31 juillet prochain. , un nouveau magazine du cycle sort son premier numéro ce week-end : « Le Monde du Vélo ». Ils m’ont consacré une double page…

Mardi 29 juin - projet av

Mais avant cela, je me rendrais sur place le 9 juillet prochain, afin de valider les lieux, définir le coté administratif, et limiter les surprises de dernier moment. J’espère que tout sera OK, je suis vraiment motivé pour cette opportunité.  Je vous indiquerai la décision finale dès le 10/07.

Dans le courant de la semaine prochaine, nous testerons un nouveau guidon sur le bike, me permettant d’être un peu plus haut et de libérer encore plus l’articulation de la hanche, nécessaire aussi pour améliorer ma vélocité.  Pour infoorté

Les choses ont évolués très vite, et négativement malheureusement. Il y a 2 semaines, le responsable du chantier de l’A88 me donnait son accord pour effectuer des tests sur cette autoroute. Nous avions même programmé une reconnaissance des lieux pour le 9 juillet.

En ce mardi, tout s’est écroulé en coup de fil. Ce responsable me rappelle pour m’annoncer que l’actionnaire principal de l’A88 a…changer d’avis ! Plus de test fin juillet. Même en signant la décharge proposée, il ne veut prendre aucun risque.

Pas besoin de vous dire que je suis vraiment, mais vraiment dégouté. Nous avions une occasion unique, 20 km de

bitume parfait, 2 jours, et plus rien DSC 0076-1

A ce jour, je n’ai plus aucun contact avec des chantiers autoroutier. Et je ne peux pas m’empêcher de penser au 6 mois d’entrainement physique spécifique que je viens de passer, pour n’avoir aucune occasion de réaliser mon projet. C’est très dur de consacrer énormément de temps pour un objectif qui ne voit pas le jour.  

Je risque malheureusement, de rencontrer souvent cette situation avec les autoroutes. Alors où est la solution ? Peut-être une ligne droite sur une Nationale de 8 ou 10 km, avec un signaleur à chaque intersection ? Si vous pensez avoir quelque chose de ce style dans votre région, pensez à moi.

J’espère que cet article ne soit pas le dernier de l’année…

Dimanche 25 juillet, nouveau lieu, nouveau véhicule...

Non, nous n’avons pas abandonné, juste tenter de trouver des solutions sur un lieu de pratique adéquat. Les vitesses à laquelle je roule maintenant nous obligent à beaucoup plus de réflexion.

Le 13 juillet dernier, nous avons effectué des tests avec un nouveau cintre qui ne se sont pas avérer concluant.

Le 22 juillet, grande nouveauté, nous avons testé un pare-vent fixé sur un véhicule. Avec Stéphane, nous avons élaboré le système, avec nos moyens. Ensuite, Steph a crée le déflecteur. Il a fait un sacré boulot. Le but étant bien entendu de me protéger du vent, mais aussi de ne pas créer un frein trop important pour le véhicule – sur un Ford C-MAX. Ce fut donc mes 1er runs coffre fermé ! Et le test fut concluant…

DSC06376

 

25 juillet, nous avons programmé un test sur une nouvelle ligne droite. 10 km nous attende, nous avons repérer les légères courbes (2), le radar (1) et le dénivelé. Quelques heures plus tard, nous avons compris qu’il faut également mieux contrôler le revêtement…

Lever 4h du mat’, sur place 6h15

Après un premier run à 118 max sans problème, nous enchainons sur le 2ème, dans l’espoir de faire monter les watts. Résultat 144 km/h, mais sur les 4 derniers km ne sont pas si plat que nous l’avion vu.

3ème run : nous voulons continuer notre progression. Nous neutralisons les 2 premiers Km car un radar nous surveille…puis nous Steph accélère de façon royale. Mais arrivé à 150 km/h, les « houps » de la route commencent vraiment à se faire sentir, et l’un d’entre eux me fait légèrement sauter. Je stoppe l’effort à 152 km/h. (vidéo ci-dessous)

Le 4ème run restera anecdotique. L’arrêt prolongé avant ce dernier me coupera les cuissots, impossible de suivre au-dessus de 122 km/h.

Le positif de la journée sera notre pare vent dont le rôle fut optimal. Et bien sur, à partir d’aujourd’hui, nous contrôlerons le revêtement des routes de façon plus poussée.

Pour la suite, je suis en attente d'autorisation sur 3 secteurs d'autoroute, et un véhicule très puissant est en vue, je vous en reparlerai...

      

 

 

Samedi 31 juillet, nouveaux tests à grande vitesse

Avant de faire break bien mérité, nous souhaitons terminer ce mois de juillet sur une bonne note et continuer à évoluer à + de 150 km/h, avec toujours une espérance d'améliorer notre record personnel.

Après un repérage sur 10 km, la première tentative s’avère très intéressante : 157 km/h.

Ensuite, nous repensons nos vitesses de passage sur certains repères pour tenter les 160. Au vue de la longueur de notre route (4,5 km), je dois passer par une accélération encore plus importante et l’effort physique pour lancer le 129 dents devient plus compliqué.

Malgré tout, nous arrivons à accélérer comme jamais. Mais sur un changement de pignons, j’ai dérailleur et nous avons du couper l’effort à…152 km/h. Le 3ème run ne verra pas le jour, la circulation devient trop importante en ce jour de départ en vacances.

Mais pas de regret. Nous sommes presque à 10 runs au-dessus des 150.

Maintenant, place aux vacances et à la récup !

Même si je ne peux rien confirmer pour le moment, il y a des avancées sérieuses pour des lieux propices. Etre au top à l’automne, on ne sait jamais…

 

P'tite carte postale...

Modif1n

Bon été à tous !

 

Le SPEED-Vélo au Salon R'BIKE !

Salut tous,

logo salon

Pour cette rentrée 2010, je vous apporte quelques news, plus ou moins bonne d'ailleurs. Pour commencer, si vous souhaitez approcher de tout près mon CKT 568 au gros plateau, il sera exposé au salon R'BIKE de Lyon à Eurexpo les 18 et 19 septembre prochain au stand...CKT ! Bonne réponse. Je serais présent dimanche au stand.

La moins bonne, un nouveau refus, de la part de la société d'autoroute APPR, avec qui je devais repérer 2 secteurs durant ce mois de septembre. Il va falloir relancer les recherches...

De mon coté, j'ai fait une p'tite coupure durant le mois d'aout, puis j'ai réattaqué par du foncier..et de la côte, tout ce que j'aime ! La Cyclo "Vercors-Drôme" sur 140 km, le Mont Ventoux le week-end dernier et un triathlon le 12 septembre prochain.

Ensuite, je pense que nous reprendrons quelques essais, histoire de revoir les automatismes.

Allez, venez voir le vélo !!

 

Fin saison 2

Salut tous,

En ce samedi 6 novembre, nous avons sorti le speed vélo, certainement pour la dernière fois de la saison. Le but était le repérage d'une ligne droite. Les essais sont concluants, bien que la distance de celle-ci reste modérée (4,5 km).

113 km/h, sans même tomber un pignon...

J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont soutenu durant cette année, car je vous promets que ce n'est pas simple. Beaucoup de démarches, d'entrainements, sans être certain de pouvoir réaliser quelque chose. En 2010, J'ai démarché 5 sociétés d'autoroute, dans l'espoir d'avoir des autorisations d'accès, une seule fut positive.

Nous avons toutefois battu notre record personnel (165 km/h).

Durant l'hiver, Stéphane et moi allons tenter de trouver "LA ligne droite idéale", peut-être sur Nationale. Ensuite, nous entamerons une démarche auprès de la préfecture concernée, et nous espérons obtenir un retour positif.

Donc je renouvèle ma demande à tous : si vous avez en tête, une ligne droite, plate, entre10 et 15 km, sans trop d'intersection, dans vos déplacements ou vos souvenirs,...laissez-nous un p'tit mail !

A bientôt